Madagascar : « Patriotisme et Fierté nationale », un ouvrage sans précédent de 62 pages format VSD

revue

Comme le dit un proverbe chinois : « Une image vaut mille mots ». Et comme, souvent de nos jours, les mots se perdent dans l’éther, rien ne vaut une photo pour communiquer. Car la communication, à mon sens, c’est expliquer, expliquer, expliquer. Rien à voir avec la publicité politique frisant le culte de la personnalité contre lequel trois générations de Malgaches ont fait quatre fois la révolution (1972, 1991, 2002 et 2009).

Jeune homme innovant, Andry Rajoelina a trouvé une un « truc » qui restera dans les annales de l’Histoire politique de Madagascar : un ouvrage de photos sur l’exemple de l’hebdomaire français VSD. C’est-à-dire peu de textes mais de grandes photos journalistiques. Cependant, aux pages 1 et 2, voici ce que l’on peut lire en introduction :

Madagascar : « Patriotisme et Fierté Nationale »  

Adopté lors de la célébration du Cinquantenaire de l’Indépendance de Madagascar le 26 Juin 2010, le thème « Patriotisme et Fierté nationale » est devenu une véritable devise devant animer l’esprit et l’œuvre de chaque citoyen malgache durant la période de Transition. Il s’agit d’un concept de mentalité insufflé par le Président Andry Nirina RAJOELINA dès sa première allocution en public sur la Place de la Démocratie à Ambohijatovo le 17 Janvier 2009, date à laquelle a démarré le combat de la majeure partie du Peuple malgache pour un avenir meilleur.  

 

L’Historique de la période transitoire a clairement montré et démontré la capacité d’écoute et le sens aigu de l’intérêt supérieur de la Nation dont fait preuve le Président Andry Nirina RAJOELINA. En témoignent les énormes concessions qu’il a consenties lors des différentes démarches, tant nationales qu’internationales, se rapportant au règlement de la crise politique malgache, ainsi que les efforts qu’il n’a cessés de développer pour inscrire les lignes du Changement, pierre angulaire des aspirations populaires.

 

Ainsi, parallèlement à ses initiatives de rapprochement avec la classe politique nationale, le Président Andry Nirina RAJOELINA a également jeté les bases de la bonne Gouvernance dans le but de faire incruster l’esprit et la lettre du Changement au niveau du vécu quotidien des citoyens Malgaches. Et les premiers résultats de ces nouvelles lignes de conduite des affaires de l’Etat sont déjà, sans conteste, palpables : paiement régulier des salaires des fonctionnaires ; service de la dette honoré ; monnaie nationale stable ; taux d’inflation contenu, etc. Tout ceci sans recours, ni à de nouvelles dettes extérieures, ni à la pratique de « planches à billets », mais par le biais d’une politique d’austérité de l’Etat, conjuguée avec l’utilisation à bon escient des ressources disponibles.

 

Le plan social n’a pour autant pas été délaissé et, toujours avec les fonds propres de l’Etat Malgache, différents grands programmes, touchant toutes les couches de la population, ont été mis en route par le Président Andry Nirina RAJOELINA. A côté du  « Tsena mora », visant à soulager les couches les plus démunies de la Population par la vente de produits de première nécessité à très bas prix, de vastes chantiers ont été enclenchés. Citons, entre autres, la construction dans les six Chefs – lieux de Province, ainsi que  dans trois autres grandes villes populaires (Morondava, Manakara et Maintirano), de Centres hospitaliers aux normes internationales. En matière de politique du logement, parallèlement au « Trano mora » (des logements à bas prix payables mensuellement à un montant modique et destinés aux jeunes Couples malgaches de moins de 35 ans), relevons le lancement, sur une surface de 1 500 000m2 et en partenariat avec les investisseurs internationaux, de la « Résidence des résidents », un projet qui aura par ailleurs comme effet induit la création de 250 000 nouveaux emplois directs.

 

Parmi les  infrastructures et projets en cours, soulignons particulièrement trois qui, par leur envergure, sont désignées à être les plus grandes dans l’Océan Indien dans leur domaine respectif : Il s’agit du Théâtre et Centre d’exposition, pouvant contenir près de 15 000 personnes, et d’un grand Centre commercial, tous deux dans la Capitale, ainsi que d’une Unité de Cimenterie qui sera implantée à Mahajanga.

 

Tout ceci à côté d’autres chantiers, non moins importants, qui sont déjà en phase avancée de concrétisation ou en cours de lancement : les Stades Omnisports, avec terrain synthétique et piste d’athlétisme en tartan dans les cinq Chefs – lieux de Province ; la création de Tramway à Antananarivo ; la réhabilitation totale de l’Unité sucrière SIRAMA, avec extension de la surface de culture de canne à sucre ; la construction d’Ecoles primaires publiques sur 170 000m2, comportant 4 200 salles de classe pouvant contenir 200 000 élèves ; la construction de Cités universitaires ; etc.

 

Sur le plan électoral, le Président Andry Nirina RAJOELINA a littéralement révolutionné les pratiques en la matière à Madagascar, par l’instauration de l’usage du Bulletin Unique et la mise en place de la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI), de grandes premières dans les annales électorales de la Grande Ile. Et le déroulement  des préparatifs, la tenue du scrutin, le dépouillement des votes et la proclamation des résultats du Référendum Constitutionnel du 17 Novembre 2010 prouvent sans équivoque l’efficacité de cette politique électorale. Sans fraudes majeures et dans la sérénité totale, cette consultation populaire a effectivement adopté la Constitution de la IVème République de Madagascar avec des chiffres qui parlent d’eux – mêmes : taux de participation, 52,61% ; « Oui », 74,19% ; « Non », 25,81%.

 

Conforté ainsi dans son statut de « Président de la Transition de Madagascar » par les dispositions transitoires de cette Constitution de la IVème République, SEM Andry Nirina RAJOELINA a, lors du Discours à la Nation qu’il a prononcé dans le cadre de la Cérémonie de présentation de vœux du 14 Janvier 2011, prôné la politique d’ouverture auprès de toutes les personnes animées de bonne volonté et avides de contribuer ensemble au développement de Madagascar. Une politique d’ouverture qu’il entend frapper du sceau du Gouvernement d’union nationale. En parallèle, depuis son accession au pouvoir de Transition, le Président Andry Nirina RAJOELINA a régulièrement œuvré pour l’observation des Libertés fondamentales, en garantissant les libertés d’expression et d’opinion, du moment qu’elles sont exercées dans le respect des textes réglementaires régissant l’ordre public et la paix sociale.

 

Et ce fut à l’occasion des tournées régionales, qu’il a menées dans les quatre coins de la Grande Ile, que l’opinion publique, nationale comme internationale, a pu mesurer l’incontestable aura populaire et la légitimité dont jouit le Président Andry Nirina RAJOELINA dans tout le territoire Malagasy. Toujours au chevet du Peuple Malagasy, notamment des jeunes et des classes nécessiteuses, il a toujours eu en face de lui, des foules monstres, enthousiasmées, enfiévrées, joyeuses et responsables qui n’ont cessé de lui manifester leur profond Amour. Amour avec lequel le Président Andry Nirina RAJOELINA entend désormais battre le tempo de la vie quotidienne de chaque Citoyen Malagasy. Et Amour qui, le premier du triptyque gravant la devise de la IVème République de Madagascar, peut résumer l’esprit du slogan adopté par le Président Andry Nirina RAJOELINA : « Patriotisme et Fierté Nationale ».


En page 20, une reproduction de l’ordonnance n°2009-001 du 17 mars, signé Marc Ravalomanana qui constitue une preuve irréfutable que, non seulement il n’a pas respecté la loi, en remettant les pleins pouvoirs à un directoire militaire mais surtout que, cela faisant, il a bel et bien démissionné de son poste. Cela ne sert plus à rien de jouer sur les mots, à moins de ne pas maîtriser le français et son riche vocabulaire. En tout cas, il est clair qu’il n’y a jamais eu de coup d’état à Madagascar, le 17 mars 2009. Voici la transcription de cette démission que certains escamotent :


REPOBLIKAN’I MADAGASIKARA

Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Le Président

ORDONNANCE N° 2009-001 DU 17 MARS 2009

Conférant les pleins pouvoirs à un Directoire militaire

 

Le Président de la République,

 

Constatant que les circonstances qui prévalent exigent la sauvegarde de l’intérêt supérieur de la Nation (après avoir fait assassiné des Malgaches, le 7 février 2009, il a été lâché par les sous-officiers de l’armée) ;

 

Considérant que le principe de la continuité de l’Etat constitue un principe général de Droit ayant une valeur constitutionnelle (il a conscience qu’il y aura vacance de poste) ;

 

Vu la Constitution, notamment en son article 44 alinéa 1er, aux termes duquel :

« - Le Président de la République est le Chef de l’Etat.

 

A ce titre, il veille au respect de la Constitution. Il est le garant de l’indivisibilité de la République. Il est le garant, par son arbitrage, du fonctionnement régulier des pouvoirs publics, de l’indépendance nationale et de l’intégralité territoriale. Il veille à la sauvegarde et au respect de la souveraineté nationale tant à l’intérieur qu’à l’extérieur (cela ne l’a pas empêché de faire venir des mercenaires blancs qui ont appuyé les membres de l’Emmonat dans une répression aveugle début mars 2009). Il est le garant de l’unité nationale » :

ORDONNE

Article premier – Les pleins pouvoirs sont donnés à un Directoire militaire dirigé par le plus ancien dans le grade le plus élevé toutes armes confondues. Il en est le Président (il s’agissait de l’actuel ministre des Affaires étrangères, le vice-Amiral d’escadre, Hyppolite Rarison Ramaroson).

 

Art. 2 – La composition et l’organisation de ce Directoire militaire sont laissées à l’appréciation souveraine de son président (le soir même de ce 17 mars 2009, les membres de ce Directoire militaire ont transféré leurs pouvoirs au dirigeant de la révolution Orange, Andry Rajoelina, selon l’Ordonnance N°2009-002 du 17 mars 2009).

 

Art. 3 – Le Directoire militaire exerce cumulativement les fonctions du Président de la République et celles du Premier ministre qui leur sont respectivement dévolues par la Constitution.

 

Art.4 – Le Directoire militaire a pour mission de :

1° organiser les assises nationales aux fins de discuter et d’élaborer les modifications éventuelles de la Constitution ;

2° préparer la révision du Code Electoral ;

3° préparer la loi sur les partis politiques ;

4°organiser les élections qui s’imposent, dans un délai n’excédant pas vingt quatre mois.

Le Directoire militaire peut prendre toutes autres mesures qu’il estime nécessaires en vue d’instaurer un ordre public stable, de favoriser une authentique réconciliation nationale permettant un véritable développement économique et social.

 

Art. 5 -  En raison de l’urgence et conformément aux dispositions de l’article 4 de l’ordonnance n° 62-041 du 19 septembre 1962 relative aux dispositions générales de droit interne et de droit international privé, la présente ordonnance entre immédiatement en vigueur dès qu’elle aura reçu une publication par émission radiodiffusée et télévisée ou par affichage, indépendamment de son insertion dans le Journal officiel. Elle sera exécutée comme loi de l’Etat.

Antananarivo, le 17 mars 2009

Signé Marc RAVALOMANANA

 

Puis, Marc Ravalomanana s’est évaporé dans la nature et a réapparu en Afrique australe où il a raconté des histoires à dormir debout à propos d’un coup d’état. Relayé surtout sur les sites anglophones grâce à un réseau de faiseurs de blogs et de forums qu’il a grassement payé. Comment a-t-il fait pour sortir du Palais d’Iavoloha. Un des ambassadeurs présents là-bas ce jour-là détient le secret. L’emportera-t-il dans la tombe ?

En tout cas, cet ouvrage a été distribué à toutes les représentations étrangères à Madagascar. Il mérite une plus large diffusion, déjà en tant que livre d’Histoire et, pourquoi pas, il devrait être réédité dans une version anglaise. En tout cas, c’est mieux que le livre rouge (« Boky mena ») et plus attrayant que le Map (« Madagascar Action Plan »).

 

Jeannot RAMAMBAZAFY – 2 février 2011

De la Vision aux Actions

ALBUMS DE PHOTOS

Voir tous les albums

DOSSIERS

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés